Le slow sex, une exploration à deux pour vous reconnecter.

Pour les couples que j'accompagne, l'épanouissement à deux passe aussi par l'épanouissement au lit. Ils se questionnent, ils se cherchent et les conflits et non-dits envahissent ce terrain-là aussi. C'est pourquoi je cherche régulièrement de nouveau outils à leur proposer et c'est comme ça que j'ai découvert un cahier d'exercice consacré au slow sex : 50 exercices de slow love et sex meditation d'Emmanuelle Duchesne.




On pourrait le résumer ainsi : "Quand l'orgasme est un état et l'amour une sensation."

Et oui rien que ça ! On y parle bien sûr de sexualité mais aussi de présence à soi, de méditation, d'estime de soi, de consentement....


En préambule on vous pose une série de questions :

Vous aimeriez vivre plus harmonieusement au lit aussi ? C’est la routine dans votre couple ? Ou tout va bien et vous êtes prêts pour découvrir de nouveaux plaisirs ? Parler de sexe vous met mal à l’aise, même avec votre partenaire ? L’orgasme vous ennuie, vous déçoit ? Si vous avez répondu oui à une majorité de ces questions, la pratique du slow sex est faite pour vous.



Qu'est-ce que le slow sex et surtout qu'est-ce que cela peut vous apporter ?


Une démarche de développement personnel :


 Le but c'est d'être pleinement présent à chaque instant de la relation sexuelle au lieu de faire l'amour intensément et uniquement tourné vers l'obtention d'un orgasme qui nous fait passer à côté de nuances subtiles explique Diana Richardson sexothérapeute et auteure de l'ouvrage : Le Slow Sex : faire l'amour en pleine conscience.


Emmanuelle Duchesne en a fait une démarche de développement personnel en y insérant l'idée qu'il faut prendre son temps pour une sexualité positive et des relations épanouissantes :

Parce que la sexualité et les relations sont au cœur de nos vies, parce qu’elles sont indispensables à notre bonheur, à notre joie de vivre et à notre équilibre.

Se reconnecter à son corps, améliorer votre estime de vous-même, explorer le consentement, faire le point sur vos désirs, croyances et valeurs en lien avec votre sexualité font partie des bénéfices que peut vous apporter la pratique du slow sex.


Si vous méditez, vous connaissez déjà la pleine présence et ses nombreux bienfaits.

Ici la pleine présence est appliquée au sexe, à tous nos sens, à nos émotions et nos désirs. L'objectif final est de vivre son plaisir en pleine conscience totalement connectée à soi et à son partenaire, de laisser monter le désir lors du rapport sexuel.


Savoir s'ancrer pour mieux s'envoler :


Ces pratiques individuelles ou à deux, faites sur-mesure pour chaque personne ou couple sont inspirées par la Méditation Orgasmique, le Slow Sex, le Tantra, la Pleine Conscience, la PNL, l'Hypnose, etc. Elles vont amener une libération de la parole, une exploration à deux de vos désirs et ceux de votre partenaire et bien sûr à la clef une visite au 12ème ciel !


Comment on pratique?

En SOLO : Dans un premier temps, vous pouvez commencer commencer par des exercices de méditation en solo, en étant attentive à votre respiration et à vos sensations corporelles (notamment sur vos zones érogènes) pour développer votre sensibilité.


EN DUO : Certains exercices se font tout habiller pour oublier les réflexes du sexe classique (pénétration, quête de l'orgasme) et laisser toute la place à la présence à soi et l'autre. Ensuite vous pouvez commencer dès les préliminaires, concentrez-vous sur votre respiration, imaginez des racines qui sortent de vos pieds et qui s'enfoncent dans le sol pour vous ancrer à l'instant présent. Si vous n'êtes pas habitués à ce type d'exercices, vous pouvez trouvez sur YouTube des vidéos sur l'ancrage en méditation :

=> Méditation d'ancrage


Ensuite vous pouvez vous concentrer sur chaque sensation ressentie pour lâcher-prise et éviter les pensées parasites ( travail, enfants...). Prenez appui sur votre partenaire (épaules, pieds, genoux, hanche), faites attention à vos sensations au contact de ces zones de pressions.


Dis-moi ton désir : Je vous ai sélectionné cet exercice pour vous reconnecter à votre désir et à celui de votre partenaire de façon ludique, sans attente ni pression pour le réaliser. Cet exercice est idéal à la fois pour sortir de la routine et pour apprendre à mieux gérer le désir envahissant de votre partenaire. Que vous en ayez trop de désir ou pas assez,cet exercice est libérateur.


Méthode : Placez-vous face à face de façon à vous voir. Vous allez jouer chacun à votre tour le rôle de celui qui pose les questions et le rôle de celui qui y répond. Celui qui pose les questions remercie à chaque réponse qu'il reçoit. Il ne commente pas et ne réalise pas l'action évoquée. Vous pouvez mettre un chrono de 5 minutes pour chaque rôle. Puis à la fin des 5 minutes vous pouvez partager les sensations ressenties à l'évocation de chaque désir :

A : Que désires-tu ?

B : Je désire t'embrasser lentement.

A : Merci. Que désires-tu ?

B : Je désire me rouler dans les vagues.

A : Merci . Que désires-tu ?

.....

Partage de la sensation ressentie :

"Quand tu as dit que tu voulais m'embrasser lentement, j'ai ressenti de la chaleur inondée mon visage …Merci quand j'ai parlé de me rouler dans les vagues, j'ai senti des frissons sur tout mon corps..."


En écoutant les désirs de l’autre, vous vous libérez du réflexe de vouloir satisfaire le désir entendu. À la place, vous pouvez accueillir et célébrer le désir de l’autre comme une expression de son être. C'est aussi une manière ludique d'oser dire ce que vous taisez et découvrir ce que vous n'osez pas demandé sans passer à l'acte obligatoirement.


Convaincue? Oubliez la performance, passez au slow sex.


Chaleureusement,

Fanny Laigneau


41 vues