Confiante comme Wonder Woman !

La confiance en soi prend sa source dans l'Amour de soi :

J’ai constaté dans mes accompagnements que beaucoup de femmes manquent de confiance en soi alors que c’est une clef indispensable pour des relations harmonieuses et pour pouvoir donner et recevoir de manière équilibrée. L’amour de soi ne souffre d’aucune condition, c'est pour cela que l'on parle d'amour inconditionnel. C’est s’accepter avec ses qualités et ses défauts, ses zones de lumière et ses zones d’ombre… C’est aussi avoir de la bienveillance envers soi-même. L’amour de soi sert de socle pour votre confiance en vous. Et c'est ce qui va différencier une relation amoureuse saine et équilibrée d'une relation basée sur la dépendance affective.


1) Découvrez ce qui vous empêche de vous aimer de manière inconditionnelle

  • C'est parfois la peur qui prend le dessus : la peur de ne pas être à la hauteur des attentes des autres, la peur de décevoir.

  • L’auto-sabotage : Je suis persuadée que mes projets vont échoués alors je me sabote et mes projets échouent ! Souvent c'est lié à une expérience malheureuse que l'on a mal vécue et qui s'est ancrée en nous.

  • Les croyances limitantes envers soi : Je suis nulle, personne ne m’aime, je ne suis pas intéressante...

  • Un sentiment de culpabilité qui nous freine : J'ai fait quelque chose de mal, je ne mérite pas d'être aimée.

  • La honte : je suis une mauvaise personne, je ne suis pas quelqu'un de bien. Cette honte va entraîner le rejet de soi , voir le dégoût de soi. Le rejet de soi et le dégoût de soi sont des facteurs à risque dans l’apparition d'une dépression et de l'anxiété. Si vous ressentez régulièrement un sentiment de honte, je vous invite à aller travailler cela rapidement avec un(e) thérapeute, un psychologue qui pourra vous aider à vous en libérer.

Tous ces sentiments apparaissent dans l’enfance et peuvent se renforcer par certains événements mal vécus. Ces schémas se réactualisent dans nos relations amoureuses nous mettant dans une forme d'insécurité dans la relation. Je vous invite à lire et à répéter quotidiennement pendant 21 jours une affirmation positive que vous aurez choisi soigneusement. Vous trouverez des exemples d’affirmations positives dans cette vidéo Youtube et dans cet article de Laurie Audibert.

2) Accepter les doutes et les peurs qui surviennent

Le doute et les peurs s’invitent en permanence dans notre vie. Insidieusement, ils remettent en cause des compétences relationnelles pourtant réelles. Quand ils s’installent, le doute et les peurs peuvent conduire à l’échec, à la résignation ou à la fuite Et pourtant le courage n'existe pas sans la peur, faire preuve de courage c'est surmonter une situation qui nous fait peur.

3) Sortez de votre zone de confort

Côté confiance, nous évoluons au sein de trois zones. En zone de confort, nous foulons un terrain connu. Les signaux sont au vert. Nous accomplissons aisément des tâches familières et évoluons sereinement. Nous ne nous posons pas de questions et notre corps est détendu. Nous sommes en pleine possession de nos moyens, en confiance totale. Si cette zone est nécessaire au quotidien, le risque est de l’habiter comme un refuge et de s’y endormir. Or, se contenter de situations confortables risque de conduire rapidement à l’ennui. En faisant un pas hors de notre zone de confort, nous entrons dans une zone de risque calculé. C’est un lieu d’apprentissage, avec un objectif de progrès accessible. C’est la zone que franchit l’enfant lorsqu’il fait ses premiers pas sous le regard attentif – et attendri – de ses parents. C’est par ce procédé que les adeptes des thérapies comportementales aident leurs patients à vaincre leurs phobies : ils les invitent à sortir de leur zone de confort en se confrontant de manière progressive et croissante à l’objet de la phobie (araignée, vide, foule, etc.). Ainsi, petit à petit, la sécurité intérieure dissipe les peurs.

4) Mettez-vous à votre écoute, à l’écoute de vos besoins, de vos désirs et de vos envies

Admettre ses propres besoins permet d'éviter d'être constamment dans une logique de faire plaisir aux autres et va vous permettre de trouver l'équilibre entre l'attention que vous portez aux autres et l'attention que vous vous portez à vous-même. Détendez-vous, écoutez une musique qui vous plaît et prenez une feuille. Dressez l’inventaire de vos dix besoins et plaisirs essentiels à satisfaire pour être plus heureux. Quand vous pensez avoir terminé, cherchez encore quels désirs et besoins pourraient compléter cette liste. Dans un deuxième temps, faites le point par rapport à votre vie actuelle et questionnez-vous : à quoi êtes-vous prêt à vous engager maintenant pour mieux vous faire plaisir au quotidien ?

5) Osez dire Non !

Se respecter et s’estimer, c’est savoir refuser que l’autre empiète sur notre territoire ou dépasse nos limites. Pour ce faire, il est nécessaire de savoir lui dire non ou stop avec assurance. En général, il nous est difficile de dire non en raison de nos peurs : peur de blesser, d’être rejeté, critiqué ou encore peur des représailles, de l’autorité, et même peur de franchir des interdits (se différencier, penser à soi, etc.). mais aussi se croire incapable de faire face au mécontentement ; notre illusion de toute-puissance (« je vais pouvoir faire plaisir à tout le monde ») ou notre illusion de transparence (« il comprendra tout seul que ça ne me convient pas »). En osant dire non avec fermeté, sans agressivité, après avoir expliqué ce qui ne vous convient pas vous allez gagner des relations plus authentiques. Quand vous devez dire « Non » pensez à votre posture, pensez à bien ancrer vos pieds au sol, vous vous sentirez plus en confiance. Visualisez la posture de Wonder Woman, elle se tient droite, toute sa posture montre qu’elle est pleine d’assurance. Rappelez-vous, vos non donnent de la valeur à vos oui. Si vous craignez de ne pas être aimé en répondant non à une demande, pensez à quelqu’un de votre entourage qui sait vous dire non et que vous appréciez malgré tout.

6) Sachez demander de manière assertive

L’assertivité est la capacité à s’affirmer dans une situation donnée, sur le ton juste. C'est la façon dont on se positionne par rapport aux autres. Lorsque tout va bien, nous savons tous être assertifs. En revanche, dès que la situation dégénère, en cas de conflit, de dispute et de désaccord, nous pouvons nous réfugier dans des attitudes de fuite, de soumission, de lutte ou de manipulation. Si leur finalité et leur mise en œuvre divergent, ces postures ont pour caractéristique commune de s’inscrire dans une relation de pouvoir. Être agressif, c’est chercher à prendre le pouvoir sur l’autre et être passif c'est laissé le pouvoir à l'autre. La manipulation permet de faire face en évitant l’agressivité. Le but est toujours de chercher à prendre le pouvoir sur l’autre, à son insu et à ses dépens. La solution à mettre en place est d'utiliser la communication Gagnant-Gagnant basée sur : l’écoute empathique, l’énergie et la délicatesse. Ces trois qualités, réunies et savamment dosées, composent le cocktail d’une communication assertive réussie : affranchie de tout enjeu de pouvoir et sur le mode gagnant-gagnant pour chaque interlocuteur. Pensez également à posez un cadre rassurant et bienveillant pour vous deux, choisissez un lieu intime loin des oreilles indiscrètes. Vous pouvez vous inspirer pour cela de la discussion au coin du feu. Ensuite différenciez la personne du problème, c’est ce qu’elle a fait qui pose problème et non pas ce qu’elle est. Soyez factuelle (qu’est-ce qui c’est passé exactement). Nommez l’émotion que vous inspire la situation : « Je suis agacée. » On évite le « tu » qui tue => « Tu m’agaces ! ». Montrez votre bienveillance en expliquant que si vous en parlez, ce n’est pas pour l’embêter mais pour trouver une solution pour cette situation problématique. Montrez votre envie de coopération, recherchez ensemble une solution à cette situation. Anticipez, prévoyez ensemble des modalités pour éviter que le problème recommence. Remerciez l’autre de sa participation.

7) Je créé ma Routine de Wonder Woman

J’ai eu envie de vous créé une routine quotidienne de Wonder Woman pour vous faciliter la reconnexion à la super-héroïne que vous êtes et vous permettre de gagner en confiance en vous. Chaque jour, vous remplissez votre fiche de routine de Wonder Woman.

1) Dans cette fiche, vous notez tous ce que vous vivez comme gratitudes au cour de cette journée. Ainsi vous pouvez noter dans cette case tous les petits événements pour lesquels vous vous sentez reconnaissante. Par exemple, si vous avez pu passer du temps avec vos proches et que cela vous a fait du bien, vous le notez.

2) Vous choisissez de réaliser dans la journée trois actions boostantes en confiance en soi parmi la liste suivante :

- J’écoute et je répète des affirmations positives.

- Je fais l’inventaire des situations où habituellement je n’ose pas faire ou dire quelque chose. J’en choisis une et je passe à l’action.

- Je sors de ma zone de confort.

- Je me dis « Je t’aime. »

- J’ose dire non et poser mes limites.

- J’écoute une musique où je me sens puissante en l’écoutant. (Par exemple : Unstoppable de Sia)

- Je célèbre chacun de mes petits pas et mes réussites.

- Je demande quelque chose d’important pour moi.

- J’appelle un(e) amie.

- J’écoute un de mes besoins et j’agis en conséquence.

- Je me pardonne mes erreurs passées.

- Je rédige une liste de mes 50 réussites au cour de ma vie.

- Je relis cette liste de réussites.

- Je fais une activité où je me sens forte et puissante.

- Je créé un tableau de visualisation de mes objectifs.

Vous pouvez bien sûr rajouter vos actions boostantes à cette liste.

3) Pour terminer votre routine, vous pouvez noter vos apprentissages et réussites du jour.

Vos routines n’ont pas besoin de rester figées. Je vous conseille de rester à l’écoute de vos besoins et de réajuster votre routine dès que vous le sentez nécessaire pour qu’elle reste efficace.


Envie d'aller plus loin ?

En rejoignant le programme New Mind vous bénéficiez d'un accompagnement personnalisé pour la création de votre routine de Wonder Woman ainsi qu'un support spécialement créé pour vous. Vous pouvez encore vous inscrire jusqu'à vendredi :

https://www.valitysmediation.com/new-mind