Comment préserver son couple en confinement ?

Mis à jour : juin 15


J'ai vu fleurir sur les réseaux sociaux des publications sur d'éventuels statistiques alarmants indiquant la hausse des violences conjugales et des divorces en Chine suite au confinement et ces informations sont contrebalancées par des lanceurs d'alerte positifs qui se réjouissent déjà d'un éventuel babyboom pour 2021. L'avenir nous le dira.


De ma bulle, je constate que le vocabulaire utilisé pour décrire ce confinement est très loin d'être positif et s'attachent à décrire des réalités difficiles : «on est bloqués /coincés ensemble » . Et nous pouvons lire de nombreux témoignages de couples qui saturent déjà de ce rapprochement forcé, subis :


"Je ne le supporte plus, je m'évade en courant une heure le matin. "


Oui en France nous ne sommes pas habitués à une telle promiscuité, à vivre les uns sur les autres, à vivre les uns contre les autres. Cette situation subie comme un enfermement pour beaucoup nous invite à repenser nos critères, à repenser notre cadre de vie, à nous adapter, à trouver des nouvelles façons de faire, à mettre en place des changements, à réinventer sa relation de couple pour se rapprocher, pour s'aimer sans s'enfermer.


Dans cet article, je vous propose quelques pistes de réflexion pour vous aider à préserver et à prendre soin de votre relation de couple.


Allégez-vous! Oui ce confinement peut être plombant. Que pouvez-vous mettre en place pour alléger l'atmosphère et l'organisation ? Et pour vous alléger ? Vous avez du mal d'ordinaire à penser à vous => Mettez-vous dans la peau de votre meilleure amie, qu'est-ce qu'elle pourrait vous suggérer de faire ? Oui c'est le moment de penser un peu plus à vous, à votre bien-être, à votre moral => Qu'est-ce qui d'ordinaire vous donne la pêche, vous fait du bien au moral ? Si c'est écouter votre musique préférée, allez-y !


Faites des activités à deux amusantes : C'est le moment de ressortir vos jeux de sociétés qui prennent la poussière et si vous avez des enfants, ils seront heureux de participer. Et vous savez quoi, rire ça rapproche !


Inventez de nouvelles routines en solo et en duo : Quand mon conjoint a mis un documentaire à 8h du matin le deuxième jour, j'étais ébahie d'une telle audace car j'ai la croyance « écran le matin = abrutissement ». En fait ça m'a beaucoup plu et j'ai appris des choses. Du coup je l'ai intégré dans ma routine du matin, un documentaire (ou une conférence/un webinaire) par matinée sur des thématiques qui me plaisent.


Prévoyez également des moments en solo pour vous ressourcer: Par exemple, avant le confinement, je méditais le soir pendant que mon conjoint travaillait, en ce moment je prends le temps de méditer l'après-midi.


Bichonner votre environnement: vous avez remarqué à quel point les tâches ménagères qui nous semblaient si longues à faire, vont plus vite à deux ? Les premiers jours, mon cher et tendre s'est transformé en fée du logis. J'ai presque ri en constatant à quel point notre appartement n'avait jamais été aussi rangé, bichonné, éclatant de propreté même la vaisselle sale qui avait tendance à s'accumuler a disparu. Faire la vaisselle est devenue une tâche distrayante ! A vous le grand ménage du printemps !


Réaménagez votre cocon en fonction de vos besoins : Revoir les espaces et leurs attributions => Par exemple, la chambre peut servir d'espace pour dormir, lire, se détendre, rêver, méditer et s'isoler. Le salon peut se transformer au gré des activités en espace pour regarder un documentaire, écouter de la musique, travailler, boire une tisane, jouer à des jeux, jardiner,etc.


Soyez dans le présent : L'avenir est source d'angoisse pour beaucoup alors tout ce qu'on peut faire c'est se concentrer sur le présent. La devise Carpe diem n'a jamais été autant d'actualité. Profiter du moment présent. Laissez aux autres leurs angoisses, lâcher les réseaux sociaux et la télévision si vous les percevez comme anxiogènes. Qu'avez-vous envie de faire aujourd'hui ?


Revoyez vos priorités : Regarder votre planning : regarder ce que vous pouvez reporter et ce que vous pouvez annuler comme votre rendez-vous trimestriel chez le coiffeur. Je vois beaucoup de personne qui ont prévu des plannings de ministre pour occuper leur journée et celle de leurs enfants. Aurait-ils peur de s'ennuyer ou qu'on les juge « laxistes » ? Il n'existe pas de « code de bonne conduite en confinement », il faut l'inventer et parfois votre conjoint(e) et vos enfants vont vous demander d'être créatif(ve) et flexible. Oui vous allez mettre au placard vos fausses contraintes qui vous pourrissent la vie : les phrases qui commencent par "il faut", "on doit", => on oublie. Vous allez même pouvoir vous autoriser à procrastiner sur des choses qui n'ont plus vraiment d'importance dans l'immédiat. Personne ne vous lancera la pierre. C'est aussi le moment de faire des choses qui vous faisait envie et que vous remettiez à plus tard faute de temps, vous savez la formation à distance qui vous faisait de l’œil ?


Communiquez vos besoins à l'autre : Vous ne pouvez pas être synchrone tout le temps, avoir envie des mêmes choses au même moment et être d'accord sur tout. Il va falloir communiquer à l'autre encore plus que d'habitude sur vos envies, vos besoins, vos attentes. Si vous ressentez le besoin de vous recentrer, de vous isoler, c'est ok et non vous n'êtes pas obligés de devoir argumenter avec votre conjoint sur votre envie d'aller lire un bouquin. Et si pour certaines décisions vous n'êtes pas d'accord, demandez-vous : qu'est-ce qui est le plus important pour moi dans cette situation ? Cela vous aidera à prendre du recul.


Soyez bienveillant envers vous-même et envers l'autre, vous n'êtes pas parfait(e) et votre partenaire non plus. Que pouvez-vous mettre en place pour lui faire plaisir, pour lui montrer votre amour? Quelles petites attentions amoureuses seraient les bienvenues ?


Prévoyez des bulles de ressourcement à l'extérieur tout en restant chez vous : et hop c'est le moment de passer un coup de fil aux copines, d'organiser un café-apéro par skype, de participer aux différents challenges lancés sur les réseaux sociaux ( challenges créatifs, musicaux, artistiques, sportifs) ou même inventez vos propres challenges!


Rêver à deux : Qu'allez vous faire une fois ce confinement terminé ? De mon côté, j'ai déjà imaginé la journée idéale au contact de la nature avec mon cher et tendre ( si belle sans la présence de l'homme, avez-vous remarqué? ). Finalement, qu'avez-vous envie de vivre avec l'autre pour un rapprochement de cœur à cœur ?


Prenez soin de vous,


Chaleureusement,


Fanny Laigneau