Susciter la coopération chez vos enfants

Mis à jour : 26 oct. 2019


Suite à mon précédent article sur le livre Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent de Faber et Mazlish, je me suis dit que ce serait intéressant d'explorer pour vous la notion de "Coopération" exposée dans le chapitre 2 de ce livre.

C'est quoi la coopération ?

Avant de lire ce livre, pour moi la coopération était la finalité d'une médiation familiale réussie : les parents coopéraient pour prendre ensemble les décisions importantes concernant leurs enfants. Généralement, je voyais la coopération en action dans les derniers entretiens.

La coopération pour Faber et Mazlish :

Faire en sorte que nos enfants se comportent de manière adéquate, qu'ils soit respectueux, qu'ils aident aux tâches ménagères et participent à la vie de famille afin de sortir du cercle vicieux des difficultés du quotidien de parents. La Coopération c'est alors gérer les colères et conflits, se faire obéir sans crier, dénouer les stress, développer une solide estime de soi, encourager l’autonomie de l’enfant…

"Notre but est de nous adresser à ce qu'il y a de meilleur chez nos enfants : leur intelligence, leur initiative, leur sens de responsabilité, leur sens de l'humour, leur capacité à être sensible aux besoins des autres. Nous voulons mettre fin aux discours qui blessent l'âme et recherchons un langage qui nourrit l'estime de soi . Nous voulons créer un climat émotionnel qui encourage les enfants à coopérer, parce qu'ils se soucient d'eux-mêmes et qu'ils se soucient de nous. "

Comment ?

En utilisant une communication respectueuse c'est à dire en mettant de côté les méthodes habituelles (Blâmer, accuser, menacer, donner des ordres,sermonner, etc.) pour les remplacer par 5 autres nouvelles méthodes :

  • Décrivez ce que vous voyez ou décrivez le problème

  • Donnez des renseignements

  • Dites-le en un mot

  • Parlez de vos sentiments

  • Ecrivez une note

Les auteurs prennent l'exemple d'une serviette humide abandonnée sur un couvre-lit :

1) Décrivez ce que vous voyez ou décrivez le problème : Il y a une serviette humide sur le lit.

2) Donnez des renseignements : La serviette mouille ma couverture.

3) Dites-le en un mot : La serviette !

4) Décrivez ce que vous ressentez : Je n'aime pas dormir dans un lit mouillé.

5) Ecrivez une note : ( Placée au-dessus du porte-serviette)

S'il te plaît replace-moi ici

pour que je puisse sécher.

Merci !

Ta serviette

Cela peut paraître artificiel à certains parents de procéder de la sorte au début, mais les auteurs conseillent de persévérer et de s'entraîner régulièrement avec un binôme lors de jeux de rôles expliqués. Oui car les parents doivent vivre la méthode pour mieux comprendre les ressentis de leurs enfants et c'est pourquoi aujourd'hui se développent de nombreux ateliers Faber et Mazlish partout en France.

Mon avis :

Ce chapitre m'a fait me remémorer ma propre enfance sous l'éclairage de l'éducation de mes parents, et dans ma peau d'enfant "tête en l'air" souvent prise en défaut, d'avoir oubliée de ranger ceci, de faire cela mais il y avait ce livre à lire passionnément, ce nouveau jeu à tester, ces crayons de couleurs qui n'attendaient que moi... Bref souvent j'ai été prise en faute à avoir oubliée ce que je devais faire et je ressentais alors des sentiments négatifs désagréables (comme la culpabilité, la honte, la gène...). Heureusement pour moi j'avais une mère assez compréhensive de ma sensibilité et qui n'en rajoutait pas, elle ne m'a jamais accusé de le faire exprès au lieu de cela elle utilisait ces 5 outils et je m'exécutais dans la foulée, très heureuse de faire oublier mes incartades, d'oublier mon embarras et de pouvoir retourner très vite à mes jeux d'enfants.

Ce que j'ai particulièrement aimé : Les outils de chapitre sont bienveillants et respectueux de l'enfant. L'écoute active et l'empathie sont également des outils dont j'apprécie l'efficacité dans mon quotidien de médiatrice.

En bref : Je recommanderai ce livre et la lecture de ce chapitre à tout ceux qui pensent que l'éducation est un jeu d'enfant, à ceux qui expérimentent des difficultés au quotidien sans trop comprendre l'origine de ces difficultés, ceux qui ont l'impression de ne plus être écoutés par leurs enfants, ceux qui ne veulent plus crier sur leurs enfants. Bref si vous êtes un parent imparfait et que vous aimez vos enfants, lisez ce livre, je suis sûre que cela peut vous apporter un regard neuf sur votre situation.

Et vous ? Avez-vous essayé de changer votre mode de communication avec vos enfants ?

Vous souhaitez approfondir votre lecture et mettre en pratique vos apprentissages :

Vous pouvez participez à un atelier Faber et Mazlish près de chez vous, pour en savoir plus : https://www.rezoanimation.com/repertoire-et-carte-des-animatrices-teurs/

Vous pouvez également contacter ma collègue spécialisée sur la question

Dominique Vicassiau, elle anime des ateliers pour les parents et des formations à distance :

Sa page Facebook : https://www.facebook.com/dominiquevicassiau/

Son site internet : https://www.dominiquevicassiau.fr/

Sources : « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent », d’Adèle Faber et Elaine Mazlish, Aux ditions du phare.